Système d’information décisionnel : généralités et types populaires !

Un système d’information décisionnel (SI) est un ensemble de composants interdépendants qui fonctionnent ensemble pour collecter, traiter, stocker et diffuser des informations. Cela, afin d’appuyer la prise de décision des professionnels. Par la même occasion, ils soutiennent également la coordination, la supervision, l’analyse et la visualisation d’une organisation. La plupart des entreprises modernes dépendent dans une large mesure de ces systèmes pour la gestion de leurs opérations et leur prise de décision, du courrier électronique à l’administration de bases de données et de sites Web. Souhaitez-vous en savoir plus sur le sujet ? Si tel est le cas, vous vous trouvez justement au bon endroit. En effet, cet article vous permettra de découvrir leurs généralités et leurs types !

Généralités sur le système d’information décisionnel

Pour aider les entreprises dans leurs prises de décision à l’aide du SID, les informations commencent par des données brutes. Ces derniers représentent des événements qui se produisent dans les organisations ou dans l’environnement physique. À cette étape, il n’a pas encore été organisé de manière à ce que les gens puissent le comprendre et l’utiliser. Il s’agit de la matière première à traiter et fait référence aux faits, événements et transactions. L’objectif d’un SI est donc de convertir des ressources brutes en informations utiles pouvant être utilisées pour prendre des décisions dans une organisation. 

Par exemple, les hôpitaux disposent de grandes bases de données de patients pour pouvoir suivre efficacement les antécédents médicaux. Les universités disposent de systèmes pour la gestion du personnel, des étudiants et des paiements, ainsi que de réseaux en expansion pour l’administration du campus. Même une petite entreprise de livraison de nourriture à domicile a besoin d’un système de gestion et de suivi des commandes. Bien que les systèmes d’information puissent différer dans la manière dont ils sont utilisés au sein d’une organisation, ils comportent tous les éléments suivants : matériel, les logiciels, les bases de données, le réseau et les procédures. Pour plus d’informations, n’hésitez surtout pas à visiter ce site.

Les différents types de systèmes d’information

Il existe plusieurs types généraux de systèmes d’information. Une feuille de calcul électronique est un outil d’analyse de base ; il repose sur des formules qui définissent les relations entre les ressources. Il peut être utilisé pour calculer des moyennes pour un ensemble de valeurs ou pour voir comment une valeur évolue au fil du temps. En revanche, il existe un certain nombre de systèmes spécialisés spécialement conçus pour prendre en charge un processus particulier au sein d’une organisation ou pour effectuer des tâches d’analyse très spécifiques, dont les suivants :

  • Planification des ressources de l’entreprise (ERP) : un système utilisé pour intégrer la gestion de l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement interne et externe dans toute une organisation.
  • Système d’information géographique (SIG) utilisé pour gérer et analyser toutes sortes de données géographiques.